top of page

Production:

Conjunto Cumanana

 

Brève présentation.

 

Au milieu de l'année 1958, Nicomedes, à la tête d'un groupe d'amateurs, fonde le Conjunto Cumanana dans le but de mettre en scène ses décimas sur des thèmes folkloriques et de leur donner ainsi une structure mixte de récitation, de chant et de danse, sous la forme de petites gravures objectives, didactiques et divertissantes. Le 10 décembre de la même année, il présente pour la première fois son Ensemble au Teatro Perricholi. Il était composé de Carlos Hayre, Antonio Velásquez, Lucho, Juanona, Vicente et Oswaldo Vásquez. Plus tard, Carmen Carvallo, Teresa et Nelly Mendoza, Ronaldo Campos et Héctor Albújar ont rejoint la troupe, se produisant avec grand succès dans les programmes du samedi de Radio Nacional del Perú.

À la fin de l'année 1959, Nicomedes demande la collaboration de sa sœur Victoria. Dès lors, le Conjunto Cumanana se transforme en Compañía Cumanana et passe de l'estampille revisteril, à ce qui pourrait bien être l'initiation du Teatro Negro del Perú.

 

La compagnie Cumanana a fini par compter plus de trente artistes.

El 13 de marzo de 1960, Victoria y NIcomedes, directores de la Compañía, estrenaron en el Teatro 'La Cabaña' las obras 'Callejón de un solo caño' (comedia original de ambos hermanos); 'Academia folklórica' (juguete cómico de Victoria) y 'Zanahary' (ritual coreográfico de Victoria). Decorados de Odile Marley.

Zanahary_edited.jpg

Le 14 avril 1961, ils ont créé au Teatro Principal Manuel A. Segura, le drame en trois actes "Malató", original de Victoria (dont la paternité inclut quelques vers et gravures de Nicomedes). Scénographie de Marcelo Damonte.

malato_edited.jpg
malato 2_edited.jpg

En 1962, Victoria part en Europe grâce à une bourse d'études au Théâtre des Nations à Paris. Nicomède se lance dans le journalisme et la Compagnie devient inactive.

En 1963, Nicomedes regroupe la compagnie, reprend les répétitions et, en décembre 1964, sort son enregistrement le plus important : "Cumanana" (bien que de nombreux membres de la compagnie aient travaillé individuellement ou sous le nom de "Cumanana" sur des albums antérieurs et ultérieurs).

cumanana 1964.JPG

 

 

Performances.

 

Consultez la section Production/Performances de ce site web à partir de décembre 1958..

Certains membres.

 

Vicente Vásquez (1923 - 1987)

(Texto de 1975)

vicente vasquez2_edited.jpg

Premier de huit enfants issus du mariage de Don Porfirio Váquez avec Mme Susana Díaz Molina, il est né à Lima le 12 octobre 1923. Il a commencé à jouer de la guitare à l'âge de sept ans, son premier professeur étant son oncle Marcelino Boza, à qui il manquait le bras gauche. "La première position que mon oncle Marcelino m'a enseignée était le sol majeur, il me le disait et je faisais les positions à ma façon", confie Vicente. 

Il a fait ses études primaires au centre scolaire 466 de Jesús María et est entré en 1928 à l'oratoire festif de Santa Rosa, dirigé par les pères salésiens, qui est encore aujourd'hui un "oratoire". C'est là qu'il a commencé à jouer au football, qui a été la passion de sa vie, en commençant par les " 11 Amigos Walkusky ", de Breña, en 1937, puis en rejoignant l'équipe de son amour : le " Deportivo Municipal ", dont les divisions de jeunes étaient entraînées par M. Luis " Caricho " Guzmán. En 1946, il devient membre de la première équipe de "Muni", qui remporte le tournoi "Comercio e Industria". Le style de Vicente était technique, conforme à l'"Academia" de Tito Drago (qu'il admirait), "Caricho", Celi et Leopoldo Quiñónez. 

En 1944, il a épousé Mlle Juana Matamoros et de cette heureuse union sont nés huit enfants.

Depuis 1959, lorsque nous avons enregistré notre premier disque de longue durée ("Nicomedes Santa Cruz y su Conjunto Kumanana"), Don Vicente m'a toujours apporté sa précieuse collaboration. Pendant vingt ans, il a été professeur de guitare dans des écoles publiques, ainsi que de nombreux élèves privés. Mais il a commencé à jouer professionnellement dans l'ensemble stable des stations de radio locales. 

En 1957, nous avons voyagé au Chili et en 1967, il m'a accompagné avec la délégation que j'ai emmenée à Salta (Argentine). En 1973, nous sommes retournés en Argentine pour nous produire au festival de Cosquín et, en 1974, le groupe des frères Vásquez m'a accompagné à la rencontre "Un cantar del Pueblo Latinoamericano", organisée à Cuba.

Oswaldo Vásquez Díaz

Lima, 1925. Cajoneador, zapateador y actor.  

Olga Olivares Vásquez

Lima, 1936. Primera bailarina.

Ronaldo Campos de la Colina 

San Luis de Cañete (Lima), 1927.Primer bailarín. Ejecuta toda clase de instrumentos de percusión.

cumanana c.JPG

Héctor Albújar Dañino

Puerto del Callao, 1935. Cantante (posee registro de tenor y estudio en el Conservatorio Nacional de Música). Actor. 

 

Nelly Mendoza Hernández

Lima. 1941. Bailarina y actriz.

Antonio Velásquez Veliz

Lima, 1924. Guitarrista y cantante.

Vídeo Youtube Perfil John Sánchez. 

cumanana a.JPG

 

Carlos Hayre Ramírez

Lima, 1931. Músico: compositor y arreglista. Ejecuta el contrabajo.

Vídeo de Youtube. Perfil Diego Gianonni. Entrevista a Carlos Hayre realizada por Fred Rohner

Mercedes Traslaviña Ruíz

San Luis de Cañete (Lima), 1932. Posee conocimientos de solfeo y teoría de la música. En los templos de Lima canta música sacra durante los oficios religiosos. 

Vídeo Youtube. Perfil Lalitocy.

Teresa Mendoza Hernández

Lima, 1939. Actriz, cantante y primera bailarina. 

cumanana b.JPG

Abelardo Vásquez Díaz

Lima, 1929. Primer bailarín, cantante, actor y ejecutante de instrumentos de percusión. 

Tértula Traslaviña Ruíz

San Luis de Cañete (Lima), 1936. Cantante y bailarina. 

Vídeo Youtube. Perfil Lalitocy.

cumamana dos.JPG

 

 

Carmen Charun Ochoa

Lima, 1931. Integra el coro. 

​​

Daniel Vásquez Díaz

Lima, 1933. Guitarrista, cantante y actor. 

​​

Rafael Matallana Tirado

Lima, 1930. Cantante y actor

Enrique Borja Tovar

Lima, 1927. Guitarrista y cantante

Augusto Saldaña Ramírez

Lima, 1939. Integrante del coro.

Miguel Benítez A.

Lima, 1936. Ritmo en quijada de burro. 

Guillermo N. Regueira

África, 1902. Ejecuta toda clase de instrumentos de percusión de origen africano. 

 ​

Orlando Soto

Cañete, 1924. Ritmo en quijada de burro. 

bottom of page